Cécile Bréhat

 

 

Titre universitaire Bureau Coordonnées
Docteure en psychologie, Chargée de cours, Chercheure associée, Faculté de psychologie brehatcecile@yahoo.fr

 

 

 


  • Psychologue clinicienne depuis 2005
  • Docteure en psychologie et psychopathologie clinique de l’Université de Strasbourg depuis 2018
  • Chercheure associée de l’EA 3071-Sulisom-Faculté de Psychologie à l’Université de Strasbourg depuis 2019

Cécile Bréhat exerce en qualité de psychologue clinicienne en service de psychiatrie infanto-juvénile aux Hôpitaux Civils de Colmar depuis 2005. Son cheminement théorique et clinique l’a amenée à s’intéresser au champ de la prévention et d’un point de vue plus théorique à l’émergence des processus psychiques à travers la clinique de l’autisme et celle des bébés. Depuis 2012, l’intervention en service de pédiatrie auprès des nourrissons et de leurs parents a permis de préciser ses questions de recherche dans le champ de la périnatalité. Depuis 2013, Cécile Bréhat travaille sur les effets du discours médical et social sur les processus de subjectivation dans le champ de la périnatalité en partenariat avec le groupe de recherche « Lien parental et psychanalyse » de l’axe de recherche « Cliniques familiales » du laboratoire. La réalisation d’une thèse intitulée : « La construction du maternel dans les situations de grande prématurité », sous la direction du Pr. A. Thevenot, met en lumière l’importance de la libidinisation de l’enfant né très prématurément dans le maternel primaire. L’étude plus spécifique des liens transférentiels aux professionnels de soin permet de repérer comment ils participent aux processus de maternalité. Dans la poursuite de ses recherches, Cécile Bréhat travaille sur l’articulation entre les soins psychiques précoces et les processus de subjectivation.

Mots-clés

  • Périnatalité
  • Prématurité- clinique du bébé
  • Processus de symbolisation du maternel
  • Parentalité et prévention
  • Construction subjective
  • Ethique du soin en milieu médical

Articles dans des revues indexées à comité de lecture – ACL

Bréhat, C., Becker, F., Chevalérias, M., Hahusseau, B., Nicodème, A., Spiess, M. & Thévenot, A. (2019), « Que du bonheur ???…! »: Une expérience novatrice d’accompagnement groupal en périnatalité. », Research in Psychoanalysis, n°27(1), p.37-48. doi:10.3917/rep1.027.0037.

Bréhat C., Thévenot A. (2018), « Les « prémas » ne seraient-ils pas des vrais bébés ?», Dialogue 2018/3 (n° 221), p. 127-140, DOI 10.3917/dia.221.0127

Articles dans des revues à comité de lecture – ACL-N

Bréhat C., Thevenot A. (2019), « Traces psychiques de violences conjugales passées sur la grossesse et risque de prématurité », Recherches Familiales, n°16, p.129-140.

Articles dans d’autres revues – PV-A

Bréhat C., (2016), « Emotions et grande prématurité : approches psychanalytiques », Strathèse, ED 519 Strasbourg, 4, 2016, 15 pages.

Bréhat C., (2015), « Les bébés dits « grands prématurés » sont-ils un symptôme de la modernité ? », Strathèse, ED 519 Strasbourg, 3, 2015, 14 pages.

 Actes de colloques internationaux – C-ACTI

Bréhat C. (2019) « Soins psychiques précoces des bébés très prématurés », Colloque interdisciplinaire international « Bébé, petite enfance en contextes », 15-17 mai, Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, Toulouse. Soins psychiques précoces des bébés très prématurés : P.131-142

Communications aux colloques en France – C-COM

2019

Bréhat, C  (2019), « Co-construction du maternel dans les situations de grande prématurité », Journée scientifique annuel du réseau périnatal « Naître en Alsace », Strasbourg, Novembre 2019

Bréhat, C  (2019), « Soins psychiques précoces des bébés très prématurés », Colloque interdisciplinaire international « Bébé, petite enfance en contextes », Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, Toulouse, Mai 2019

2018

Bréhat, C  (2018), « Devenir parents prématurément : enjeux psychiques et accompagnement », Colloque international FAMEVI « La famille aux différentes étapes de la vie », UFR LLSH, Angers, Juin 2018

2017

Bréhat, C  (2017), « Violences conjugales, grossesse et prématurité », Colloque international « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales », Faculté de Psychologie, Strasbourg, Novembre 2017

Communications dans des journées doctorales, journées d’études, interviews, Colloques grand public, émission radio,  – Pv-com

2020

Bréhat, C. (2020). « La dégradation des dispositifs et la sauvegarde des liens », Journée scientifique « Parents bébés en période COVID 19, quels enseignements tirer de la crise sanitaire? », organisée par la WAIMH France (World Association for Infant Mental Health)

Bréhat, C. (2020). « Co-construction du maternel dans les situations de grande prématurité », Journée scientifique annuelle du réseau périnatal « Naître en Alsace », Strasbourg

2016

Bréhat, C. (2016). Les normes dans le champ de la périnatalité. Approche psychanalytique. Journée d’étude « Normes en société » de Journée doctorale, ED519 de Strasbourg, 4 novembre 2016.

Bréhat, C. (2016). Le corps dans les situations de grande prématurité : Du corps malléable à la grossesse « hors-corps » ? Séminaire Corps Malléables, EA 3071, 14 mars 2016, MISHA, Université de Strasbourg, Strasbourg.

2015

Bréhat, C (2015), « L’accompagnement psychologique des femmes hospitalisées pour MAP », Journée du réseau périnatal « Naître en Alsace », Strasbourg, Novembre 2015

Bréhat, C (2015), « L’impact de l’échographie sur les représentations maternelles », Journée de formation de l’AMIGAP, Strasbourg, Septembre 2015

Bréhat, C (2015), « Emotions et grande prématurité. Approches psychanalytiques. », Journée doctorale, ED 519, Strasbourg, Avril 2015

2014

Bréhat, C (2014), « Les naissances prématurées : un symptôme de la postmodernité ? », Journée doctorale, EA 3071, Sulisom, Faculté de psychologie, Strasbourg,Novembre 2014

Chargée de cours, Faculté de Psychologie, Université de Strasbourg

  • Perturbations des interactions précoces (Master 2 Développement)
  • Origines du développement prénatal (Licence 3)
  • Le bilan dans une démarche clinique : analyse quantitative du Rorschach (M1 Psychopathologie clinique) et les outils du psychologue clinicien (Licence 3)
  • Reprise de stage (Licence 3)
  • Méthode clinique (Licence 1)
  • Psychologue clinicienne en service de Psychiatrie Infanto-Juvénile et en pédiatrie aux Hôpitaux Civils de Colmar