Axe 1

« Cliniques familiales »

Etude des spécificités des configurations familiales contemporaines, effets sur la construction des figures paternelle et maternelle et sur les modalités de transmission inter et transgénérationnelles

Effets des discours sociétaux sur les temps de passage, les crises et transitions collectives.

Une grande partie des projets de l’équipe est consacrée à l’étude fondamentale des processus et des modalités de construction de la subjectivité ainsi qu’à l’étude de leurs effets dans la vie du sujet, cela sur divers plans.

La subjectivité est abordée dans ses effets sur les représentations/pensées et les comportements manifestés sur le versant de l’identité et sur celui des souffrances et des pathologies.

Elle est également abordée dans divers temps de la construction de l’individu, comme l’enfance, l’adolescence, la maternité/paternité ou la vieillesse.

C’est ainsi à partir de situations où elle se trouve mobilisée avec une acuité particulière que la subjectivité est explorée. Ces situations, prises dans l’actualité d’un contexte discursif et événementiel, répondent à des préoccupations sociales, relayées notamment par les professionnels du secteur sanitaire et social.

Regroupe les thèmes de recherche :

  • Violences intrafamiliales
  • Nouvelles configurations familiales,
  • Construction de l’identité et des rôles sociaux,
  • Idéaux parentaux dans les discours actuels
  • Transmission des discours sociaux et leurs effets sur les crises du sujet et de son groupe
  • Les processus de symbolisation, d’imaginarisation et de mentalisation
  • Lien familial et choix du nom de famille

 

  • Hossaïn Bendahman (MC-HDR, IUT de Troyes, U. De Reims, retraité)
  • Marie-Claude Casper (MC-HDR),
  • Marie-Paule Chevalerias (MC retraitée)
  • Claire Metz (MC), IUFM, Strasbourg
  • Laure Razon (MC-HDR),
  • Martine Spiess (MC retraitée)
  • Anne Thevenot (PR)

Membres Associés de l’axe :

  • Francine Renault, Psychologue, Strasbourg
  • Jutta de Chassey, Psychologue, Strasbourg
  • Cécile Bréhat, psychologue et docteure en psychologie, Colmar
  • Daria Druzhinenko-Silhan, psychologue et docteur en psychologie, Strasbourg

Doctorants :

  • Marina Binet, en contrat doctoral région Grand Est
  • Mélissa Wolff
  • Lucie Kiledjian
  • José Alvarez
  • Patricia Cattrain-Muckensturm
  • Sakm Yvette Lath
  • Manon Noé
  • Salimatou Gnon Ouattara
  • Thevaki Sriseyohn

Docteurs

  • Nadine Bahi, PAST à SuLiSoM
  • Mylène Bapst, en contrat doctoral de 2016 – 2019, ATER 2020-2021
  • Marie Ngo Nkana, chercheure CDD,  recherche CIDEUIL 2020-2021
  • Chloé Toutain, Psychologue
  • 2021-2023 : Violences conjugales : parentalités des mères et décisions de justice (VIC-PADEJ), Claire Metz, Anne Thevenot, Financement Mission de recherche Droit et Justice, 29405,69 euros
  • Recherche financée par la MISHA, 2016-2018 : Corps de femmes et violences conjugales. Approches psychologique, historique, juridique et sociologique.
  • Metz, C. (2020). « Violences conjugales : Place du corps et des liens dans le couple. Accompagnement de la famille dans une perspective psychologique, médicosociale et juridique » (ViC-CLiC). Participation au Réseau national des MSH – projet inter MSH. MSH-Lorraine et MISH-Alsace (responsable Demogeot Nadine).
  • Metz, C. (2019). « Violences genrées dans le lien de couple, en famille : Tolérable et intolérable, visible et invisible dans narrations et figurations privées, sociales et culturelles » financement MSH [responsable Pr M-J. GRIHOM]. Participation au Projet interdisciplinaire (droit, psychologie, littérature, histoire contemporaine et histoire de lantiquité) MSHS. 2019-2020, partenaire non financé.
  • Metz, C. (2019). « Décrochage scolaire et décrochage professionnel dans l’enseignement, la formation et l’éducation » Participation au projet n° [Responsable P. ZIMMERMANN] Lisec EA 2310, Unistra ; Interpsy, EA 4432, UL [6000 ] GIS Education et formation. 2017-2019, 2000 €.
  • Metz, C. (2017a). « Corps de femmes et violences conjugales. Approches psycholo-gique, historique, juridique et sociologique ». [EA 7044 ARCHIMÈDE Strasbourg- EA 3992 CER-DACC Mulhouse-EA 4432 INTERPSY Nancy-EA 4050 CAPS Poitiers-INRS Montréal] – MISHA, 2017-2018, Partenaire financé : 12 000 €.
  • Metz C, Razon L, Thevenot A, Chevelérias M-P, Goldsztaub L, Marianne C, 2013, Accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales et soutien à la relation mère-enfant » Prix Action Recherche Fondation Mustela,  (8 000 euros)
  • Thevenot A, Jacquot M, Renault F, de Chassey J, Assistants familiaux et identités de genre. (Non Financée)
  • Spiess M, Chevalerias M-P, Thevenot A,  Jacquot M, Pascal C, Minoux A,  Schmitt T, Hahusseau B, Becker F, Idéaux parentaux dans les discours actuels, (Non financée)

Partenariats de recherches

EA 3071 –  Faculté de sociologie de l’UDS – Faculté de droit de Haute Alsace -CAF 67 – les services de la protection de l’enfance du conseil général 67 – AEMO pour la recherche effets de la professionnalisation des assistants familiaux (loi de 2007) sur les modalités d’accueil des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance.  (axe 1 : filiation et subjectivité)

EA3071 – Le Centre de droit privé fondamental (CDPF) EA 1351 sur la thématique des violences conjugales – UNISTRA

EA3071 -Association Regain (association destinée à l’hébergement de femmes victimes de violences)pour la recherche sur l’enfant face aux violences conjugales (Axe 1 : violences intrafamiliales)

EA3071 – Maison départementale des Adolescents du Bas-Rhin auquel participe l’Université de Strasbourg représentée par l’EA 3071 en partenariat avec la ville de Strasbourg, la CUS, le CG 67, les Hôpitaux de Strasbourg et l’Etat (DTPJJ : commissaire du gouvernement et l’Education nationale). La Maison des Adolescents a ouvert ses portes au printemps 2011. Elle offre un lieu de stage professionnalisant pour les étudiants en Master 2 de psychologie clinique de l’Université de Strasbourg. (Axe 1 : Adolescence – lien social et modernité) – Référent UNISTRA : Claire Metz, MCF-HDR, EA 3071

  1. Metz, C., & Thevenot, A. (2021). Femmes et violences conjugales: Versant sociétal, versant singulier. (Accepté) (Hermann).
  2. Metz, C., & Thevenot, A. (2021). Faire face aux violences conjugales. (Accepté, 2020) (Coll. Famille, psyché et sociétés. Presses Universitaires de Strasbourg.).
  3. Razon, L. (2020). Violences conjugales et angoisses de perte d’ Dialogue, n° 227(1), 143-158. https://doi.org/10.3917/dia.227.0143
  4. Bréhat, C., Becker, F., Chevalérias, M.-P., Hahusseau, B., Nicodème, A., Spiess, M., Thévenot, A., & Traduction, U. (2019). “What Happiness???…!” Research in Psychoanalysis, N° 27(1), 37a- https://doi.org/10.3917/rep1.027.0037a
  5. Metz, C., Calmet, J., & Thevenot, A. (2019). Women subjected to domestic violence : The impossibility of separation. Psychoanalytic Psychology, 36(1), 36- Q2 [PsycINFO, Scopus] https://doi.org/10.1037/pap0000186
  6. Thevenot, A. (2019). Corps sexué, famille et société, Présentation du dossier. La Pensée, 397, 4- https://www.artelittera.com/922-revue-la-pensee-n-397-corps-sexue-famille-et-societe
  7. Thévenot, A., & Metz, C. (2019). Les femmes et les violences conjugales. Recherches familiales, n° 16(1), 83- https://doi.org/10.3917/rf.016.0083
  8. Metz, C, Calmet, J, & Thevenot, (2018). Women subjected to domestic violence: the impossibility of separation, Psychoanalytical Psychology. http://dx.doi.org/10.1037/pap0000186 [Scimago Q2]
  9. Jacquot, M., Thevenot, A., Chevalerias, MP., & Metz, C. (2018). Violences conjugales : L’énigme du lien aux racines de l’infantile. Topique, 143, 99-110. doi: 10.3917/top.143.0099 [Scimago Q4]
  10. Brehat C., Thevenot A. (2018), Les « prémas » ne seraient-ils pas des vrais bébés ? Dialogue, 221 : 127-140.
  11. Bapst, M. & Razon, L. (2018) Le processus d’accès à la parentalité par IAD : fonction maternelle et fonction paternelle dans la parentalité lesbienne. Dialogue. Familles & Couples, 51-62.
  12. Meyer, P., Thevenot, A., & Metz, C. (2017). Contribution d’une approche projective à la relance des processus de pensée dans un cas d’enfant en difficulté scolaire. Psychologie clinique et projective, (23), 197‑221. https://doi.org/10.3917/pcp.023.0197
  13. Metz, C., Chevalérias, M.-P., & Thevenot, A. (2017). Les violences dans le couple au risque d’en mourir : paroles de femmes. Annales médico-psychologiques. https://doi.org/10.1016/j.amp.2016.10.011
  14. Jacquot M., Thevenot A., De Chassey J. (2017). De l’assistante maternelle à l’assistant familial : des effets de la professionnalisation sur les pratiques des accueillants d’enfants en France, EFG, 28, https://journals.openedition.org/efg/1447

2018 – 2020: Séminaire « Corps, normes, sexualité » Dialogue interdisciplinaire

2017-2018 : Séminaire interdisciplinaire : « Corps, genre et vulnérabilité. Le lien dans le couple violent »

2017: Colloque « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales »,17 et 18 novembre, Palais universitaire – Université de Strasbourg

2016-2017 : Séminaire interdisciplinaire : « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales. », avec le soutien de la MISHA

2014 – 2015 : Séminaire de recherche 2015 violences conjugales : enjeux familiaux et sociétaux

2014 : Colloque Des enfants, pourquoi? Idéaux, discours, transmission. 5 et 6 septembre 2014, Faculté de Psychologie, Amphi Viaud, Université de Strasbourg

2013-2014 : Séminaire de recherche 2014  Pourquoi des enfants ?

2012 – 2013 : Séminaire de Recherche 2013 Pourquoi des enfants ?