Recherches

Axe 1 :

  • 2021-2023 : Violences conjugales : parentalités des mères et décisions de justice (VIC-PADEJ), Claire Metz, Anne Thevenot, Financement Mission de recherche Droit et Justice, 29405,69 euros
  • Recherche financée par la MISHA, 2016-2018 : Corps de femmes et violences conjugales. Approches psychologique, historique, juridique et sociologique.
  • Metz, C. (2020). « Violences conjugales : Place du corps et des liens dans le couple. Accompagnement de la famille dans une perspective psychologique, médicosociale et juridique » (ViC-CLiC). Participation au Réseau national des MSH – projet inter MSH. MSH-Lorraine et MISH-Alsace (responsable Demogeot Nadine).
  • Metz, C. (2019). « Violences genrées dans le lien de couple, en famille : Tolérable et intolérable, visible et invisible dans narrations et figurations privées, sociales et culturelles » financement MSH [responsable Pr M-J. GRIHOM]. Participation au Projet interdisciplinaire (droit, psychologie, littérature, histoire contemporaine et histoire de lantiquité) MSHS. 2019-2020, partenaire non financé.
  • Metz, C. (2019). « Décrochage scolaire et décrochage professionnel dans l’enseignement, la formation et l’éducation » Participation au projet n° [Responsable P. ZIMMERMANN] Lisec EA 2310, Unistra ; Interpsy, EA 4432, UL [6000 ] GIS Education et formation. 2017-2019, 2000 €.
  • Metz, C. (2017a). « Corps de femmes et violences conjugales. Approches psycholo-gique, historique, juridique et sociologique ». [EA 7044 ARCHIMÈDE Strasbourg- EA 3992 CER-DACC Mulhouse-EA 4432 INTERPSY Nancy-EA 4050 CAPS Poitiers-INRS Montréal] – MISHA, 2017-2018, Partenaire financé : 12 000 €.
  • Metz C, Razon L, Thevenot A, Chevelérias M-P, Goldsztaub L, Marianne C, 2013, Accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales et soutien à la relation mère-enfant » Prix Action Recherche Fondation Mustela,  (8 000 euros)
  • Thevenot A, Jacquot M, Renault F, de Chassey J, Assistants familiaux et identités de genre. (Non Financée)
  • Spiess M, Chevalerias M-P, Thevenot A,  Jacquot M, Pascal C, Minoux A,  Schmitt T, Hahusseau B, Becker F, Idéaux parentaux dans les discours actuels, (Non financée)

Axe 2 :

  • Bacqué, M.-F. (2021). Mort sous COVID-19. Santé mentale et deuil en situation restrictive de l’accompagnement des malades et des rites. COVIDEUIL. appel RA-Covid-19. 2021-2022, 149424,48 €.
  • Bacqué, M.-F. (2021). Coordination internationale de la recherche COVIDEUIL « Mort et Deuil sous COVID-19. Deuil et santé mentale en situation restrictive de l’accompagnement des malades et des rites». Financement de CIEM – Thanatologie, 18 738 €.
  • Bacqué, M.-F. (2021). Pandémie, Territoire et étique. Enjeux éthiques liés à la prise en charge des patients atteints de la COVID-19 et aux mesures de santé publique contraignantes qui pourraient être prises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie (PANTERE). Coordination : Grégoire Moutel & Guillaume Grandazzi. Programme enjeux éthiques liés à la prise en charge des patients atteints de la COVID-19, 16 200 €.
  • Racin, C. (2020). « Innovations numériques et organisationnelles pour le lien Social en EHPAD suite à l’épidémie de Covid-19 » (INNOVEHPAD). Programme Résilience Grand Est – ANR. sept. 2020-2022, 13 260 €.
  • Putois, O., & Bacqué, M.-F. (2020). Psychopathologique de l’étiologie, des représentations des maladies auto-immunes, des discours autour de ces maladies, de l’annonce à l’accompagnement psychothérapique des malades et de leur famille. Participation à lITI Transplantex NG : Translational Immunology and Histocompatibility porté par Seiamak Bahram, INSERM UMRS_1109, 2021-2028.
  • Metz, C. (2019). « Décrochage scolaire et décrochage professionnel dans l’enseignement, la formation et l’éducation » Participation au projet n° [Responsable P. ZIMMERMANN] Lisec EA 2310, Unistra ; Interpsy, EA 4432, UL [6000 ] GIS Education et formation. 2017-2019, 2000 €.
  • Racin, C. (2018). « Conditions d’application du test et du re-test du Rorschach et du TAT » Menée auprès de jeunes adultes en population géné co-dirigée par François-David Camps, Maître de Conférences à l’Université Lyon 2 (Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique, CRPPC, EA 653) et Catherine Azoulay, Professeure à l’Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris Cité (Laboratoire : Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse, PCPP, EA 4056). 2018 – 2021. Partenaire non financé.
  • Patricia Cotti, (2017-2021),  est responsable du pôle psychologique de l’ANR RIGORAL pour 1) l’étude du rôle du religieux dans les processus psychiques et le cheminement vers l’action violente. 2) questionner, par l’intermédiaire de la prévention psychologique de la radicalisation violente liée à l’islam, l’image de soi du signalé et/ou radicalisé et définir les profils psychologiques des auteurs. ANR RIGORAL pôle psychologique. 84 K €
  • Metz, C. (2017b). « Décrochage scolaire et décrochage professionnel dans l’enseignement, la formation et l’éducation » Participation au projet n° [Responsable P. ZIMMERMANN] Lisec EA 2310, Unistra ; Interpsy, EA 4432, UL [6000 ] GIS Education et formation. 2017-2019, Partenaire financé : 6000 €.
  • Bacqué M-F., 2012, Recherche sur le soutien psychologique de patients présentant des troubles bipolaires et de leurs proches – Financement ARS
  • Jacquot M., 2013, « Approche clinique et psychopathologique des répercussions de la maladie neuromusculaire rare sur l’identité sexuelle » en collaboration avec Isabelle Gernet (MCU Paris Descartes), Aurélie Siri (Neurologue, Assitante chef de clinique, CHU de Nancy), Cyril Schweitzer (Pédiatre, PU-PH, CHU de Nancy), MNM-Idésex par la fondation maladies rares (27 495 euros)
  • Cotti P, Recherches sur les nosographies psychiatriques actuelles ( DSM IV & V; CIM-10), en particulier  mise en question des notions de délires « paranoïde » et « paranoïaque »  dans le cas du norvégien A. B. Breivik

Partenariats :

  • Putois O., 2015 « Étude psychodynamique de la représentation de la parentalité et de son impact identitaire chez les adolescents et jeunes adultes atteints d’ostéogenèse imparfaite à transmission dominante ».Partenaires : Pr. V. Cormier-Daire (PU-PH) et Dr. G. Baujat, service de Médecine Génétique & Centre de Référence des Maladies Osseuses Constitutionnelles & Equipe « Bases moléculaires et physiopathologiques des  ostéochondrodysplasies »/INSERM 1163 de l’IHU Imagine/CHU Necker. En partenariat avec le CHU Cochin. Projet validé par l’IRB de l’INSERM début février 2015.=> recherche soutenue par le LabEx « WHo am I? » Déterminants de l’identité, de la molécule à l’individu (12 k€) et par le Programme Interdisciplinaire « La personne en médecine » (Sorbonne Paris Cité)
  • Putois O., 2016 « Déterminants psychosociaux de l’impact du handicap de surdicécité sur l’autonomie au sein du parcours de vie chez les personnes atteintes des syndromes de Usher, Wolfram et Stickler », Lauréat du  3ème appel à projets « Sciences humaines et sociales & maladies rares » de la Fondation Maladies Rares.=> projet porté par R. Potier (MCU, Paris Diderot) ; O. Putois est responsable du volet Psychologie clinique sur le pôle de Strasbourg.Partenaires : CRPMS-Paris Diderot ; ISCC CNRS ; Centre de Référence des Surdités d’origine Génétique (INSERM U587, Dr. Marlin), IHU Imagine/CHU Necker ; Service de Médecine Génétique du CHU Montpellier (Pr. Hamel) ; CHNO des Quinze-Vingts de Paris (Pr. Sahel) ; Service de Médecine Génétique du CHRU de Strasbourg/CARGO (Pr. Dollfus) ; Department of Psychiatry & Behavioral Science, Stanford University (Pr. O’Hara). Montant total  : 90 000 €.