Séminaire SuLiSoM 2020-2021

Crise(s) et processus de changement. La crise, une occasion de travail psychique ?

Coordination : Olivier Putois

Séminaire en distanciel gratuit sur inscription. Les modalités d’inscription, voir plus bas.

Durant cette année 2020-2021, la thématique du séminaire de SuLiSoM UR 3071 est consacrée à des travaux de recherche en lien thématique avec le colloque « Crise(s) » et processus de changement co-organisé avec la Société du Rorschach, le 29 mai 2021 à Strasbourg.
Il s’agira donc au cours du présent séminaire d’explorer dans une perspective psychanalytique diverses situations ou moments convoquant le signifiant si usé de « crise », au carrefour de l’individuel et du social – les normes sociales pesant toujours, d’une manière qu’il nous appartiendra de relever, lorsqu’il s’agit de déterminer si une situation est critique ou ordinaire.
Les différentes interventions illustreront notamment comment l’après-coup, notion cardinale du travail d’orientation analytique, conduit à appréhender la dimension d’actualité souvent traumatique que connote le terme de « crise ». Car dans une conjoncture sociale mouvante à laquelle fait écho l’instabilité croissante des trajectoires de vie individuelles (cible de tant de prises en charge centrées sur l’hic et nunc), il importe de rappeler qu’à suivre l’hypothèse de l’inconscient, ce qui se donne comme crise au plan manifeste ne peut être compris indépendamment d’un travail psychique d’historicisation, de « construction » (Freud, 1939) du passé depuis le présent.
Comprendre ce qui est vécu comme une crise pour le sujet, revient à réinterroger l’histoire singulière dans laquelle s’inscrit ce moment. Cette réinterrogation circonscrit le champ d’un possible travail psychique d’orientation analytique. Roman familial ou construction délirante, une telle réécriture dépend du type de réminiscence qui hante la crise : est-elle la mémoire d’un événement traumatique antérieur à la constitution du sujet (Winnicott), ou d’une saturation des strates retransmises de l’histoire familiale ? Seule la réécriture de cette histoire permettra d’arracher à la compulsion de répétition des « projets identificatoires » (Aulagnier, 1975) ou « avenirs » (Bollas, 1989) restés latents.
Comprendre ce qui semble faire crise revient donc à interroger ces moments sous l’angle de leur potentialité transformationnelle pour le sujet, soit comme une occasion de remaniement psychique – mais aussi de questionner les limites de ce remaniement. C’est ce à quoi nous nous attacherons, à la faveur d’interventions explorant différents champs de pratiques cliniques et dispositifs thérapeutiques.

si vous souhaitez assister au séminaire de recherche du SuLiSoM UR 3071, merci d’écrire à l’adresse seminaire.sulisom@gmail.com. Vous recevrez par retour de mail les identifiants de connexion, ainsi que des liens vous permettant d’accéder à des informations au sujet de ce séminaire (dates, argumentaire, etc.).
LE SÉMINAIRE SE TIENDRA EN DISTANCIEL POUR LE MOMENT. SI LA SITUATION VIENT À CHANGER, NOUS L’INDIQUERONS SUR LE SITE DU LABORATOIRE.
EN ATTENDANT, POUR VOUS INSCRIRE, MERCI D’ÉCRIRE À SEMINAIRE.SULISOM@GMAIL.COM

Téléchargez le flyer

1ère date :

Jeudi 10 décembre 2020 à 18h

Crise du passage ? Enjeux des remaniements identificatoires dans le devenir au cours du vieillissement à la faveur d’un projet d’institutionnalisation. Résumé

Intervenante : Céline Racin, Maître de Conférences en Psychologie Clinique et Psychopathologie (Unistra – SuLiSoM UR 3071)